La formation des managers à l’écoute active

LA FORMATION DES MANAGERS À L’ÉCOUTE ACTIVE,

UNE CLÉ POUR PASSER LA CRISE … A DISTANCE !

La communication à distance que nous impose le confinement est une opportunité unique d’apprendre à développer une « présence » à l’autre d’une toute autre nature. Elle invite le manager à réinventer ses relations en élargissant son champ de perception.

Pendant le confinement, près de la moitié des salariés sont en « détresse psychologique »

En effet, avec les nouveaux modes de communication à distance, nous sommes amputés d’une bonne partie des signes qui permettent habituellement de ressentir et comprendre où en est le collaborateur. Nous devrons alors, grâce à une grande qualité d’écoute, développer tous nos sens pour détecter les signaux faibles qui donnent une compréhension plus précise de la réalité de l’autre.

L’éloignement prive aussi le collaborateur de tous ces moments informels qui, en entreprise, lui donnent ses repères relationnels. De plus, la distance provoque souvent un sentiment d’isolement pouvant aller jusqu’à de la « détresse psychologique » qui, selon une étude d’Opinionway (avril 2020), touche près d’un salarié sur deux.

En ce moment, plus que jamais, les collaborateurs ont besoin d’une grande finesse d’écoute, pour se sentir compris, soutenus et intégrés. Effectivement, le travail à distance intensifie le besoin d’appartenance, de considération et de reconnaissance. Alors, en visioconférence, que l’échange se fasse en tête-à-tête ou en équipe, disposer d’un espace réel d’expression est essentiel pour que chacun se sente exister.

Le travail à domicile est en ce moment la norme, et la communication à distance s’impose comme une nouvelle référence. Dans ce contexte, le manager, souvent pris par la quantité de travail et le rythme des réunions distanciées, est tiraillé entre action et réaction. Il doit organiser, coordonner et animer tout en découvrant, jour après jour, l’évolution de la situation qui se présente à lui. Il peut donc être tenté, consciemment ou inconsciemment, d’aller droit au but, au détriment de la qualité de sa relation.

À distance, l’écoute active est au cœur de la solution

Certes, ceux qui entretenaient, avant le confinement, une relation de proximité avec leurs collaborateurs sont avantagés. Mais dans tous les cas, les compétences relationnelles du manager sont essentielles pour inventer un nouveau type de lien. Celui-ci passe par une attitude d’ouverture à l’autre : savoir se décentrer de soi, se centrer sur l’autre et se concentrer sur le sujet de l’interaction.

L’écoute active est au cœur de la solution. Car l’écoute « centrée sur l’autre », est celle qui considère la personne dans sa globalité. Par cette posture, le manager s’intéresse au « faire » tout en prenant en compte l’ « être ». L’écoute active génère alors la confiance et favorise l’engagement.

Cet article est rédigé par notre Kronos Partenaire – Paris, Caroline PRIM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *