Le E-bilan … Un bilan à distance pour toujours rester près de vous !

Ebilan
Sortie prévue le 5 avril prochain ! :)

« Quoi ? Un bilan à distance ? Ca va pas la tête ! C’est surement pas face à une machine que je vais avancer dans mon projet professionnel moi ! Et l’humain ? Il est où l’humain dans tout ca ? »… Dans son ADN.

La preuve en 7 points !!!

  • Pour ne surtout pas casser votre élan…

Ca y est ! C’est décidé, vous allez faire un bilan de compétences ! Mais au fait, comment ça marche ? C’est parti, vous allez goûter à la douce lourdeur administrative de notre pays, dont lui seul a le secret ! « Allez voir les RH ! » – Non je ne veux pas qu’ils soient au courant !  « Ah, alors les OPCA ! »- Les quoi ? « Remplissez un dossier, allez voir 3 cabinets, fournissez toutes ces pièces justificatives, attendez 1 mois… Eh ! Il manque un document, allez hop, on recommence ! » Evidemment, je caricature volontiers, mais parfois, on n’est vraiment pas loin !

Le E-bilan veut remettre au 1° plan l’envie de prendre son destin professionnel en main, et de ne surtout casser votre élan par une procédure administrative qui peut alors prendre du temps. Il faut compter au minimum un mois. Vous allez me dire, ce n’est pas énorme. Mais je vous assure que lorsque vous avez eu le déclic, un mois, ça peut paraitre une éternité…
Essayez de déballer vos cadeaux de noël le 24 janvier !

  • Pour lutter contre l’inégalité d’accès

Quand une personne vient me voir pour me demander comment elle peut se faire financer son bilan de compétences, je prends toujours une grande respiration, une feuille, un stylo, je prends ma voix la plus calme… et un grand verre d’eau ! Et là, je lui explique : tout le monde n’est pas logé à la même enseigne en matière d’accessibilité au bilan, selon votre statut (demandeur d’emploi, salarié, entrepreneur), dans votre secteur (libéral, fonction publique, le privé…), votre expérience professionnelle (parfois il faut un minimum de 5 ans).

Le E-bilan a été pensé aussi dans ce sens : Tout le monde a le droit d’y accéder ! Peu importe son statut, son ancienneté, son secteur, la taille de son entreprise… Toute envie de réfléchir sur son parcours professionnel doit être accueillie et encouragée. C’est un vrai acte militant que nous portons chez Kronos !

  • Pour pallier à la barrière du prix

Quand on a cherché par tous les moyens de faire financer son bilan de compétences, mais qu’on n’a trouvé aucune solution, il arrive parfois que certaines personnes souhaitent le financer eux-mêmes. Mais tout le monde ne peut pas se l’offrir, car il faut savoir qu’un bilan de compétences peut varier de 1500 e à 5000 euros, quand il est financé par un OPCA ou une entreprise.

En digitalisant la solution bilan, nous permettons à la plupart des porte-monnaie de pouvoir se le financer. Une manière de le démocratiser

  • Pour favoriser l’accès aux personnes à mobilité réduite

« Oh 3 petites marches de rien du tout avant d’accéder à la porte d’entrée du cabinet ! » -« Ah la salle est à l’étage et il n’y a pas d’ascenseur ! »… Quand se déplacer c’est déjà tout un voyage, alors ce n’est pas rien ! Je pense notamment aux personnes qui peuvent souffrir d’un handicap physique, de problèmes respiratoires et encore aux femmes enceintes, qui peuvent réfléchir à deux fois avant de s’y embarquer.

Le E-bilan permet de faciliter l’accès de cet accompagnement et, à notre manière, de lutter contre l’exclusion de personnes en situation de handicap.

  • Mais aussi pour ceux qui sont toujours en déplacement !

Et à l’extrême inverse, nous n’oublions pas non plus les baroudeurs ! Ceux-là, impossible parfois de les croiser : ils sont dans le train ou dans l’avion et nos horaires sont même inversés… Pour eux aussi, nous nous voulons qu’ils puissent faire leur bilan « où ils veulent et quand ils veulent » ! C’est notre devise.

  • Pour toujours mieux respecter votre volonté de rester incognito !

L’un des freins majeurs en matière de bilan de compétences, c’est que bon nombre souhaite l’effectuer en catimini. Le bilan de compétences a prévu cela, vous pouvez le faire en dehors de votre temps de travail. Si vous avez des horaires classiques, vos rdv seront le plus souvent sur l’heure du midi, de 18h à 20h ou le samedi matin. Ce sont d’ailleurs des créneaux surchargés et les places sont rares du coup !

Le bilan à distance vous propose de le faire aux horaires qui VOUS conviennent ! Ne demandez pas un rdv le dimanche à un consultant, il risque de vous regarder avec des yeux ronds. Par contre, vous pouvez allumer votre ordinateur, manger votre petit croissant du dimanche en même temps et rester en chaussons, je suis sûre que ça ne lui posera aucun problème… Et si vous voulez rester incognito aussi chez vous, vous pouvez rester sous la couette !

Pour permettre à ceux qui n’ont jamais le temps, d’en trouver…

Et ils sont coriaces ceux-là ! Ce sont ceux qui ont une vie professionnelle aux horaires infinies ou ceux qui mènent une double vie… Euh, il y a quiproquo ! Entendez ceux qui, une fois rentrés chez eux, s’occupent de leurs enfants en bas âges !

Mais souvent quand je discute avec eux, je comprends qu’ils ont du temps, simplement ce ne sont pas aux horaires de bureaux.

Le E-bilan sont pour eux un bon moyen de pouvoir le faire : très tôt le matin après le biberon, le soir quand tout le monde s’est endormi, ou le dimanche avec un bon croissant … Et vous allez peut-être même tomber à la boulangerie sur celui qui veut rester incognito. Mais chut … Il tient à ce que ça reste discret, alors gardez le secret pour vous ;)

Alors, vous pensez toujours que le E-bilan jette un froid entre nous ?

Vous pensez que c’est le bon moment de le faire ?

Je vous dis à très vite sur notre plateforme pour débuter avec vous votre E-bilan !

Sortie prévue le 5 avril prochain ! :)

A très vite !

 

Carole 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>