Mon expérience de l’entreprise libérée (par Cécilia)

Salut à vous ! Je suis Cécilia et j’occupe un poste administratif chez Kronos depuis 2011, et j’ai souhaité aujourd’hui vous parler de l’entreprise libérée et de la manière dont je le vis chez Kronos.

L’entreprise libérée est selon moi l’idée que se fait un enfant en s’imaginant sa vie professionnelle, être libre dans son métier, s’autogérer tout en restant dans un esprit collectif, où chaque personne a une place, une voix, des idées, peu importe son métier, son salaire… C’était mon « envie »…

Encore aujourd’hui, cette voie d’entreprise libérée est peu connue, peu implantée dans les entreprises, d’autant plus que nous avons tous connu l’entreprise hiérarchique où certains dirigent et d’autres « obéissent ». C’est devenu notre normalité avec des inconvénients ; Un lien hiérarchique entre le chef et les exécutants, mais aussi des avantages ; Prendre peu de décisions, et laisser celà aux personnes au sommet de la pyramide.

Quand on met en place l’idée d’une entreprise libérée, qu’on se réorganise en collectif, la cohésion d’équipe est plus forte, encore faut-il que chaque personne y croie et y adhère dans l’immédiat. Mais dans la réalité, c’est un peu plus compliqué de jouer le jeu, la confiance est un fil rouge essentiel à la réussite de cette nouvelle entreprise. Et pourtant des craintes peuvent émerger, et l’on peut avoir des difficultés à changer son mode de fonctionnement, son métier, à « lacher prise », et à se faire confiance. Il est difficile de se sentir écouté quand par le passé on ne nous demandait « rien ». Et pourtant, quelques mois après cette mise en place, j’y découvre des avantages, le fait d’organiser soi-même son propre métier, de le communiquer, de se rendre disponible, de rassurer sur un savoir-faire, de s’exprimer et se sentir « exister »…

Pouvoir s’exprimer sur les sujets importants, comme les primes, les dépenses de l’entreprise, la vision et ambitions de Kronos, est très intéressant car à chaque poste, chaque personne a un avis. Cependant, avoir un avis et le partager est une chose, trancher, décider, en est une autre. L’accompagnement vers l’entreprise libérée par un leader, un ex-manager est essentiel, non pas pour décider à ma place, mais pour avoir des clés, des suggestions sur certaines décisions importantes ou impactantes pour l’ensemble des salariés.

La réussite de cette entreprise n’est pas une utopie, mais elle demande du temps, de la transparence, du lâcher prise, et un collectif soudé.

A bientôt

Cécilia

2014-04-14 09.28.24

One thought on “Mon expérience de l’entreprise libérée (par Cécilia)

  1. Du Cécilia dans le texte : Lucide, franche, investie, qui demande à voir… Qui donne son point de vue en voyant les avantages et les pièges dans lesquels on peut tomber dans cette ambitieuse et belle aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>